Informations sur les additifs

Les additifs peuvent être étiquetés

En Allemagne, le client doit être informé des additifs présents dans les aliments et les repas pour tous les aliments qui ne sont pas préemballés.




1

Les colorants

E 100 à E 180 – doivent être étiquetés « contient des colorants »

De plus, l’indication « peut perturber l’activité et l’attention des enfants » doit être présente pour les colorants suivants : E 102 – Tartrazine, E 104 – Jaune de quinoléine, E 110 – Jaune orangé S, S E 122 – Cramoisine, E 124 – Ponceau 4A, E 129 – Rouge allura AC

Dans quels produits/aliments peut-on par exemple les trouver ?
Fruits confis, cerises cocktails, fruits et légumes en conserve, sucreries, pâtisseries (gaufres, biscuits, gâteaux), décorations de gâteaux, crème glacée, desserts, gelée, marmelades, confitures, chutneys, sauces, épices, soupes en sachet, fromage fondu, moutarde, surimi, œufs de poisson, poissons fumés, substituts de saumon, pâtés de poisson et de crabe, snacks salés, vinaigre, saucisses, margarine, beurre, boissons aromatisées sans alcool




2

Les conservateurs

E 200 à E 219, E 234, E 235, E 239 E 249 à E 252, E 280 à E 285, E 1105 – doivent être étiquetés « contient des conservateurs »

Les indications « avec conservateur » ou « conservé » peuvent être remplacées par « contient du sel nitrité », « contient du nitrate » ou « contient du sel nitrité et du nitrate » pour les additifs E 249 à E 252.

Dans quels produits/aliments peut-on par exemple les trouver ?
Marmelades et confitures à faible teneur en sucre, fruits confits, fruits secs, fruits et légumes en conserve, pâte de pommes de terre, gnocchi, polenta, produits à base de viande (saucisses, produits en salaison, pâtés de volaille), produits à base de poisson, fromage en tranche en sachet, fromage fondu, margarine, produits à base d’œufs, pain et pâtisseries, salade gourmet, mayonnaise, moutarde, ketchup, sauces et marinades, sucreries, crackers salés, confiseries, boissons aromatisées sans alcool




3

Les antioxydants

E 300 à E 321, E 385, E 392, E 586 – doivent être étiquetés « contient des antioxydants »

Dans quels produits/aliments peut-on par exemple les trouver ?
Fruits et légumes en conserve, produits à base de pommes de terre, marmelades, confitures, pain et pâtisseries, mélanges pour pain, desserts, produits céréaliers pour le petit-déjeuner, produits à base de lait en poudre, marinades, crackers salés, fromage fondu, soupes en sachet, épices, charcuterie, conserves de viande et de poisson, graisses et huiles alimentaires, graisses animales et aliments gras, boissons aromatisées sans alcool




4

Les exhausteurs de goût

E 355 à E 357, E 508 à E 511, E 620 à E 640 – doivent être étiquetés « contient des exhausteurs de goût »

Dans quels produits/aliments peut-on par exemple les trouver ?
Condiments (substitut de sel, glutamate), soupes en sachet, produits à base de viande, sauces, produits manufacturés (produits surgelés, conserves)




5

Le dioxyde de soufre/les sulfites

E 220 à E 228 – doivent être étiquetés « contient du sulfure »

Dans quels produits/aliments peut-on par exemple les trouver ?
Vinaigre, produits à base de pommes de terre, fruits et légumes secs, légumes en conserve, fruits confits, fourrages de gâteaux




6

Le gluconate ferreux II

E 579 – ou gluconate ferreux – E 585 – doivent être étiquetés « noirci »

Dans quels produits/aliments peut-on par exemple les trouver ?
Olives noires




7

Substances utilisées pour le traitement en surface

E 901 à E 904, E 912, E 914 – doivent être étiquetés « ciré »

Dans quels produits/aliments peut-on par exemple les trouver ?
Agrumes, pommes, poires, melons




8

Le phosphate contenu dans les produits à base de viande

E 338 à E 341, E 450, E 452 – doivent être étiquetés « contient du phosphate »

Dans quels produits/aliments peut-on par exemple les trouver ?
Produits à base de viande (saucisses à cuire dans l’eau bouillante, jambon cuit)




9

Les édulcorants et les succédanés du sucre

E 420, E 421, E 950 bis E 955, E 957, E 959 à E 962, E 965 à E 969 – doivent être étiquetés « avec édulcorant(s) »

  • Les aliments avec sucre ajouté et édulcorants autorisés doivent comporter l’étiquette « avec sucre ajouté et édulcorant »,
  • Pour l’aspartame – E 951 -, l’étiquette « contient une source de phénylalanine » doit être ajoutée.

Dans quels produits/aliments peut-on par exemple les trouver ?
Desserts, crèmes glacées, marmelades, confitures, sucreries, pâtisseries, pâtes à tartiner sucrées, sauces, moutarde, produits céréaliers pour le petit-déjeuner, fruits et légumes en conserve, conserves de poissons

Littérature :

Site d’information AID pour la consommation, l’agriculture, la protection des consommateurs : additifs selon leur numéro E, source (10 février 2015)

Office bavarois pour la santé et la sécurité des denrées alimentaires (LGL) : aide-mémoire pour l’indication des additifs dans la gastronomie et les collectivités, source (7 février 2015)

Ministère fédéral de la Justice et de la Protection des Consommateurs (BMJV) : règlement sur l’autorisation des additifs dans les produits alimentaires à des fins technologiques (règlement sur les autorisations des additifs – ZZulV), source (6 février 2015)

Ministère fédéral de la Justice et de la Protection des Consommateurs (BMJV) : règlement sur l’étiquetage des denrées alimentaires (LMKV), source (6 février 2015)

Journal officiel de l’Union Européenne (UE) : règlement (CE) N° 1333/2008 du Parlement Européen et du Conseil du 16 décembre 2008 sur les additifs alimentaires, source (6 février 2015)